29 décembre 2017
zone de confort

Sortir de sa zone de confort pour faire évoluer sa carrière : un pari à la portée de tous

Une carrière englobe toute la vie professionnelle d’un individu. Elle est faite de hauts et de bas, va de progression en progression. Mais si l’on veut aller loin dans ce cheminement pour faire évoluer sa carrière, il faut parfois faire preuve d’audace et oser sortir de sa zone de confort. Il s’agit d’un pari à la portée de tous et nous vous en livrons les clés dans cet article.

Qu’est-ce que la zone de confort ?

La zone de confort représente notre vie quotidienne, avec toutes nos habitudes et nos routines, toutes les choses qui nous sont familières. C’est une zone où on se sent en sécurité et en confort. Et nous y agissons presque automatiquement et sans peur, ayant conscience et maîtrise du monde qui nous entoure. Dans notre vie professionnelle, la zone de confort équivaut à l’ensemble de nos expériences et de notre savoir-faire. Sur lesquels s’appuie notre carrière.

Pourquoi sortir de sa zone de confort ?

Beaucoup de personnes ont peur de passer outre cette zone de confort. Par peur des éventuels dangers qui sont à l’extérieur. Il s’agit néanmoins d’une étape à franchir si l’on veut évoluer dans sa carrière. En effet, le fait de rester à un même poste durant plusieurs années, généralement par confort, amène un potentiel nouvel employeur à émettre des doutes sur la capacité :

  • À faire face à des changements.
  • À avoir des ambitions et des envies d’améliorations.
  • À avoir peur du challenge voire à remettre en question nos compétences sur le marché du travail.

Ainsi, sortir de sa zone de confort permet d’élargir son champ de vision vers d’autres rêves, d’enrichir sa vie et de s’épanouir. Mais aussi d’apprendre de nouvelles compétences et de se lancer de nouveaux challenges : une promotion, une reconversion, voire la création de sa propre entreprise.

Sortir de sa zone de confort, un pari à la portée de tous

  1. La motivation

Pour évoluer professionnellement et parvenir à bout de son projet de carrière sans craindre les probables épreuves sur le parcours, il faut en avoir envie. Être motivé signifie intégrer le projet, en mesurer l’importance et les raisons qui nous poussent à nous lancer. C’est également se projeter sur les éventuels résultats et les espoirs d’un impact sur la vie quotidienne. Dominique Glocheux, écrivain et expert en Développement Personnel affirme que « Le meilleur moyen de se préparer à atteindre un objectif, c’est de s’imaginer qu’on l’a déjà atteint. »

  1. Planifier les objectifs et les étapes du projet

Pour atteindre ses objectifs, il est important de développer un planning écrit des objectifs du projet et des étapes à franchir. Il faut ici savoir considérer les petits pas et se satisfaire des petits progrès. Chaque étape permet d’accéder à de nouvelles compétences et de regagner confiance en soi. Il est intéressant de s’autoévaluer après chaque étape pour savoir ce qui a été bien fait et ce qu’il y a à améliorer. Et ainsi grandir en performance. « Nous avons tous besoin de beaucoup de puissants objectifs à long terme pour nous aider à franchir les obstacles à court terme » conseillait Jim Rohn, en entrepreneur américain.

  1. Savoir accepter les critiques et les échecs

Lorsqu’on sort de sa zone de confort, il est important de savoir accepter les critiques venant des tiers. Car elles peuvent être très constructives. Le fait d’essuyer des échecs permet non seulement d’apprendre et de tirer des leçons. Mais aussi d’expérimenter de nouvelles méthodes, de nouvelles stratégies.

« Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec on atterrit dans les étoiles. » – Oscar Wilde

Avoir confiance en soi et aller vers les autres. Travailler dur pour donner un autre sens à sa vie et accéder à ses rêves. En bref, sortir de sa zone de confort pour faire évoluer sa carrière ne requiert ni diplôme ni investissement financier. Une bonne dose d’audace et de motivation pour que ce soit à la portée de tous.