03 septembre 2017
S'installer à Mayotte

S’installer à Mayotte

S’installer à Mayotte: La vie dans le 101ème département français.

S’installer à Mayotte : les moyens de transport

Pour se déplacer, les taxis sont la solution terrestre. La barge l’est pour les allers et retours maritimes entre les deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre. La barge assure autant le transport humain que de véhicules. Il y a un départ toutes les demi-heures jusqu’à minuit en semaine et jusqu’à 3h du matin le week-end.
Il existe quelques taxi-brousses qui assurent des trajets vers les extrémités nord ou sud de l’île, mais le taxi reste le seul moyen de transport en commun sur l’île, avec des tarifs fixés entre 1,40 € et 8,40 € selon le moment de la journée et le trajet.

 

Se loger à Mayotte

Il n’est pas toujours aisé de se trouver un logement à Mayotte, le mieux est donc de s’adresser à des agences immobilières (notamment la SIM – Société Immobilière de Mayotte) ou d’éplucher les petites annonces de particuliers. Il faut compter un minimum de 600 euros pour un appartement trois-pièces (2 chambres), avec un surplus allant jusqu’à 400 euros en fonction du quartier choisi. Les locations dans Mamoudzou sont les plus chères ; plus on s’en éloigne, moins les prix sont exorbitants. Si l’on trouve un logement auprès d’une agence immobilière, les frais d’agence correspondront à un mois de loyer. L’eau et l’électricité sont environ de moitié prix par rapport à la Métropole.

 

Faire ses courses à Mayotte

A Mayotte, on peut faire ses courses dans chaque village. En effet, il dispose tous de leur marché traditionnel quotidien (Combani, Dzoumogné, Tsararano, Dembéni, Labattoir à Petite-Terre etc.).  En fonction des saisons, des étals de fruits et légumes, vendus en sachet, au tas ou au kilo sont joliment disposés. Les prix sont partout à peu près les mêmes. Pas besoin d’aller d’un village à un autre pour faire des comparaisons. Il y a aussi des marchés hebdomadaires, qui ont un grand succès. Ainsi, tous les premiers samedis du mois, c’est Coconi qui a la cote. Outre les fruits et légumes, des produits artisanaux (sculpture ou bijoux) ou des tissus africains s’echangent dans une atmosphere conviviale. Tous les troisièmes samedis du mois, c’est Pamandzi (Petite-Terre) qui attire. Le plus grand marché est le marché couvert de Mamoudzou. On peut y trouver toutes sortes de nourritures (viande, poisson, fruits, légumes, épices etc.), ainsi que des tissus, des produits artisanaux, des chaussures, des sacs, des vêtements ou du matériel de cuisine.

Pour les autres produits alimentaires ou de première nécessité, il est indispensable de faire un tour chez JUMBO SCORE, à Majicavo. C’est sans doute le supermarché le plus fourni de l’île. Et il existe également d’autres magasins de grande distribution : SODIFRAM, HD DISCOUNT, SHOPI, SODICASH ou SOMACO. On peut aussi retrouver des boutiques spécifiques de bricolage, de meubles ou de mode etc. Il faut néanmoins savoir que par rapport à l’Hexagone, les prix peuvent être doublés, voire triplés.
Par contre, la viande est abordable, et le poisson encore plus. Les pêcheurs vendent directement le produits de leur activité du jour. Le mieux est donc de s’y rendre le matin, juste au retour de la pêche.

 

Voir notre article : Se divertir à Mayotte